Suivez-nous sur

Uteron sous pavillon américain

Plutôt que d’opter pour une mise en bourse pour mener à bien ses projets de développement dans le domaine de la santé féminine, la spin-off liégeoise Uteron Pharma a décidé de s’intégrer au groupe américain Watson Pharmaceuticals (récemment rebaptisé Actavis), numéro trois mondial des génériques.

Rachetée pour 305 millions de dollars (150 millions en cash; le solde versé, d’ici six ans, en fonction des résultats obtenus), Uteron Pharma est devenue leader en gynécologie avec plusieurs projets issus des laboratoires de l’ULg et du GIGA, notamment un stérilet de toute dernière génération, ainsi qu’un traitement contre le cancer de l’utérus, développés au sein du service du Prof. Jean-Michel Foidart.

Des garanties ont été obtenues afin de maintenir la R&D et la production à Liège (Grâce-Hollogne) pendant 10 ans, ainsi qu’à renforcer les partenariats avec l’Université de Liège. Créée en 2006, Uteron Pharma emploie actuellement 60 personnes.